Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Europe sans tabou

L'Europe sans tabou

Regards critiques d'un gauchiste sur la civilisation européenne d'aujourd'hui et de demain. Réflexions géopolitiques contre le politiquement correct et l'idéologie immigrationniste.


L'islam: moteur de civilisation ou de déclin?

Publié par Jonathan Kléber sur 22 Juin 2015, 19:47pm

Catégories : #Islam

Pourquoi les pays dans lesquels fut inventée l'écriture sont ceux ayant le taux d'analphabétisme le plus élevé?

La soi-disante civilisation islamique en question

Dans nos médias ainsi que dans les cercles musulmans s'est imposée l'idée (politiquement correcte) selon laquelle la conquête militaire musulmane aurait fait éclore, au Proche-Orient, une brillante civilisation islamique. Cette idée repose en réalité sur une interprétation complètement falsifiée et "pro-islamiste" de l'histoire.

Bien sûr, personne ne le nie, le Proche-Orient, après la conquête musulmane, est resté pendant quelques siècles encore une terre de civilisation plus avancée que l'Europe. La supercherie consiste à faire croire que cela viendrait de l'islam.

Car en réalité la supériorité culturelle, économique et technique du Proche-Orient à cette époque n'est pas due à l'islam mais à l'héritage millénaire des brillantes civilisations de la période préislamique, celles-là même que l'islam a combattu.

Le Proche-Orient: berceau des civilisations antiques

En effet, on l'oublie trop souvent, les civilisations proche-orientales préislamiques (civilisation sumérienne, égyptienne, harappéenne, babylonienne, assyrienne, phénicienne, perse etc.)constituent le berceau de la société occidentale moderne. L'avance technique et culturelle de ces dernières, notamment par rapport à l'Europe, remonte sans doute à la révolution néolithique, soit au moins 10'000 ans avant JC. Cela fait donc plus de 10'000 ans que le Proche-Orient a été la région occidentale la plus avancée et la plus moderne, une sorte de Silicon vallée géante ou de Tokyo antique.

Y sont apparus les premiers champs irrigués, les premières villes, les premiers Etats, l'architecture, les sciences, l'écriture etc.

Apparition de l'islam

Lors de l'invention de l'islam, au 7ème siècle après JC (soit tout récemment aux regard de la longue histoire de cette région), toutes ces civilisations avec leurs sciences et techniques prospéraient déjà, au Proche-Orient, depuis des millénaires. Les premiers musulmans, les bédouins, vivaient au contraire à l'écart de ces grandes civilisations (un peu comme les germains vivaient à l'écart de l'empire romain): ils dormaient sous des tentes et adoraient des pierres, dont la Kaaba à La Mecque, une de leur principales idoles, qui l'est encore aujourd'hui d'ailleurs. Preux guerriers et attirés par les richesses de ces civilisations, ils se sont lancés à leur conquête, se sont appropriés leurs biens matériels et y ont collé l'étiquette "islamique".

Après la conquête musulmane, la prospérité de ces régions s'est encore maintenue quelques temps, jusque vers l'an mil. Mais cette prospérité ne s'explique pas par le Coran. Elle s'explique par:

- l'héritage des brillantes civilisations préislamiques (techniques, sciences etc.).

- l'immensité de l'empire fondé, qui facilita les échanges (processus de mondialisation) entre la Chine, l'Inde et l'Occident, et donc la circulation des innovations issues de ces autres civilisations.

- La centralisation de cet Etat qui permit l'afflux, dans les capitales arabes, des biens pillés et des impôts perçus dans les territoires conquis. Afflux qui permit une accumulation de richesses et de grandes réalisations architecturales.

- Le multiculturalisme des sociétés dites musulmanes. Car, en effet, les premiers siècles après la conquête, ces sociétés n'étaient pas musulmanes mais multiculturelles. Une part importante de leur population était chrétienne, juive, manichéenne, hindoue, bouddhiste, chamaniste etc. ce qui favorisa une ouverture d'esprit et un certain progrès des sciences et des arts. Par exemple, ce sont des chrétiens assyriens qui ont traduit les textes grecs en arabe.

Déclin du Proche-Orient

Cependant, très vite, l'islamisation croissante et la perte de diversité y relative, due en grande partie aux discriminations imposées aux non-musulmans (dhimmis), favorisent le dogmatisme et l'intolérance. Ce qui n'est pas conforme au Coran est rejeté. Et c'est ainsi que le Proche-Orient et ses brillantes civilisations, qui ont dominé l'Occident pendant plus de 10'000 ans sans interruption, ont commencé, à partir de l'an mil (soit environ 3 siècles après la conquête islamique), à décliner. Déclin inexorable qui n'a cessé depuis lors de s'aggraver et qui continue aujourd'hui encore sous nos yeux avec la réislamisation.

Conclusion et dangers pour l'Europe

Pour moi c'est donc clair. L'islam n'est pas à l'origine d'une brillante civilisation. Elle est à l'origine du déclin des plus brillantes civilisations préislamiques du Proche-Orient. C'est ainsi que les pays qui ont inventé l'écriture, plusieurs millénaires en arrière, sont aujourd'hui ceux où le taux d'analphabétisme est le plus élevé aujourd'hui. Ceci doit nous servir, à nous autres européens, de mise en garde. Oui les plus brillantes civilisations, si on n'y prend pas garde, peuvent régresser, sombrer dans la barbarie et l'analphabétisme.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents